1946
LE SEL DE LA TERRE
1957
LE SILENCE ET LA JOIE
1957
ENCYCLOPÉDIE FRANÇAISE – Tome XI : La vie internationale ( en collaboration )
1958
LE REMORD EST UN LUXE
1959
MOI, CÉSAR
1959
FUGUE À DEUX VOIX
1959
MAZARIN ( en collaboration )
1959
MOI, CÉSAR
1960
MÉMOIRES D'UN LION ( Récit )

  Un lion d'Afrique écrit ses mémoires. Il vit avec Alexan­dre, un ingénieur réputé.

  Le lion se fie à son instinct. L'ingénieur compte sur son in­tel­ligence. Le lion rêve, c'est un poète, l'ingénieur cal­cule.

Extraits :

  J'applique rigoureusement les prescriptions d'Alexan­dre : ni mordre ni rugir, peigner tous les matins ma crinière, me laver tous les soirs les dents, une fois par mois couper mes griffes.

       . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  Alexandre m'oblige à manger de la viande. Il paraît que c'est bon pour moi. Je préfère le café au lait.

       . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  – S'il vous faut de la lumière et des sels mi­né­raux, lui ai-je répondu, pourquoi ne pas vous en remettre à la terre ? Elle fait ce travail depuis des millions d'années. Elle a l'expérience. Voyez com­ment elle fabrique les truffes. Elle met trente ans.

  – Tu n'y comprends rien. Je veux avoir des to­ma­tes au mois de janvier...

1960
L'OLYMPIEN
1961
CÉSAR ( en collaboration )
1962
LES AVEUX INFIDÊLES
1962
ALEXANDRE ( en collaboration )
1963
LA GRANDE CONFÉRENCE
1964
PAUL VALÉRY ou LE MYSTIQUE SANS DIEU
1964
LE PROTECTEUR
1965
LA NUIT DE SALERNES
1966
LA NATURE EST UN TALISMAN Journal i I )

  Premier volume du Journal qui en comptera au total dix, qui donne à entrevoir les significations cachées dont le monde est plein.

Extraits :

  La démocratie, ce n'est pas de pousser n'importe qui à contester n'importe quoi, c'est de mettre en mesure n'importe qui d'accéder au niveau supérieur.

       . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  Péguy a été défini un anarchiste fidèle. Cette étiquette ne me déplairait pas.

       . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
  Il y a quelques années, un ami m'a fait dîner à Montmartre avec d'authentiques truands marseillais. Quelle déception ! De plats petits bourgeois. Le seul bon moment a été quand le tueur de la bande qui avait une tête de comptable, pour éblouir Fernandel qui était venu s'asseoir à notre table, a voulu réciter du Baudelaire.

       . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
  Le patron de combat qui se retranche cy­ni­que­ment derrière son bilan me dégoûte moins que le patron social qui cite un vers de Péguy pour jus­ti­fier des licenciements abusifs.

1967
LES ARBRES ET LES JOURS
1969
HOMME ET FEMME IL LES CRÉA
1969
L'AMOUR DURABLE
1971
COMME LE DIAMANT
1972
LE JEU DE LA CONSTANCE
1973
LE LION BAT LA CAMPAGNE
1974
LE COUPLE EN QUESTION ( Dialogue avec Marc Orai­son :)
1974
COMPLICES
1975
LAURENCE DE SAINTONGE
1976
AU VENT DE LA MÉMOIRE
1973
JE N'AI PEUR DE RIEN QUAND JE SUIS SÛR DE TOI
1978
TU NE MOURRAS PAS
1979
LA DIFFÉRENCE CRÉATRICE
1980
LES CHOSES SIMPLES
1982
LA FORCE DES JOURS
1983
LE BERGER DES NUAGES
1984
L'EMPIRE DE LA PASSION
1985
BIEN PLUS QU'AUX PREMIERS JOURS
1987
LETTRE À LAURENCE
1987
CONFESSION DE DON JUAN
1989
LAURENCE ou LA SAGESSE DE L'AMOUR FOU
1990
L'AUDACE D'AIMER
1991
L'INSTANT PERPÉTUEL
1992
FOI JURÉE, ESPRIT LIBRE
1993
L'ESPRIT DE LA FORÊT
1995
L'AMOUR CONFIANCE
1996
LA TENDRESSE INVENTIVE
1997
ALLIANCE
1999
LES AILES DE L'ESPRIT
2000
LA RAISON ARDENTE ( Contes pour Lau­ren­ce )

  Jacques de Bourbon Busset a écrit ces textes comme des «contes pour Laurence». Il y en a vingt-quatre. Le premier affirme que «la joie suprême est d'aider un être à vivre». C'est le but de chaque pièce de ce recueil.

  Cet ouvrage est le dernier publié par l'écrivain, en 2000, un an avant sa mort.

Extraits :

  Beaucoup nient mon existence. Je reconnais qu'il est impossible de la prouver.

       . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

  Vous vous plaignez d'avoir le tournis. Moi, qui tournoie sans cesse, je ne l'ai jamais. C'est que vous cherchez des points fixes d'où vous pourriez tout régler, alors que je sais que les points fixes sont des mouvements qui prennent un peu de repos. Il ne faut pas confondre point fixe et at­ta­che­ment.


© ceux des livres aux couvertures et extraits reproduits,
Académie Française (photo de J. de Bourbon Busset)
et Hans Fraehring (mise en forme)
Mise à jour 11/10/2018



Tous les sites de cet espace sont sans publicité, sans cookies, sans Twitter, sans Facebook, et assimilés. Ils ne font appel à aucun artifice pour être référencés en tête par les moteurs de recherche. Si vous les avez aimés TOUCHEZ UN BOUTON CI-DESSOUS POUR LES SIGNALER À DES AMIS OU POUR NOUS ÉCRIRE :