DOM JUAN ou LE FESTIN DE PIERRE

MOLIÈRE

1665

   SGANARELLE.  —  Je veux savoir un peu vos pensées à fond. Est-il possible que vous ne croyiez point du tout au Ciel ?

   DOM JUAN.  —  Laissons cela.

   SGANARELLE.  —  C'est-à-dire que non. Et à l'Enfer ?

   DOM JUAN.  —  Eh !

   SGANARELLE.  —  Tout de même. Et au diable, s'il vous plaît ?

   DOM JUAN.  —  Oui, oui.

   SGANARELLE.  —  Aussi peu. Ne croyez-vous point l'autre vie ?

   DOM JUAN.  —  Ah ! ah ! ah !

   SGANARELLE.  —  Voilà un homme que j'aurai bien de la peine à convertir. Et dites-moi un peu, encore faut-il croire quelque chose dans le monde : qu'est-ce donc que vous croyez ?

   DOM JUAN.  —  Ce que je crois ?

   SGANARELLE.  —  Oui.

   DOM JUAN.  —  Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit.

Extrait de :



NOUVEAUX CLASSIQUES LAROUSSE

Les extraits reproduits sur Bonnes Feuilles le sont pour vous faire découvrir ou redécouvrir les œuvres concernées, que le créateur du site a aimées, à l'exclusion de toute intention publicitaire.

© ceux du livre et Hans Fraehring pour la mise en forme
Mise à jour 24/10/2018



Tous les sites de cet espace sont sans publicité, sans cookies, sans Twitter, sans Facebook, et assimilés. Ils ne font appel à aucun artifice pour être référencés en tête par les moteurs de recherche. Si vous les avez aimés TOUCHEZ UN BOUTON CI-DESSOUS POUR LES SIGNALER À DES AMIS OU POUR NOUS ÉCRIRE :