ALLEZ LES VERTS

Qui a couru sur cette plage ?
Elle a dû être très belle
Est-ce que son sable était blanc ?

Est-ce qu'il y avait des fleurs jaunes
Dans le creux de chaque dune ?
J'aurais bien aimé toucher du sable
Une seule fois, entre mes doigts

Qui a nagé dans cette rivière ?
Vous prétendez qu'elle était fraîche
Et descendait de la montagne ?

Est-ce qu'il y avait des galets
Dans le creux de chaque cascade ?
J'aurais bien aimé plonger mon corps,
Une seule fois, dans une rivière

Dîtes, ne me racontez pas d'histoires,
Montrez-moi des photos pour voir.

   Poème sur la 7 ème, chanson de Johnny Halliday, paroles de Philippe Labro, musique de Ludwig van (7ème Symphonie),1982.

   1982.

   Trente-cinq ans après il s'est trouvé des journalistes (français) pour en rire, pas même avec esprit, non, en rigoler bêtement. Je préfère un milliardaire écolo à des fauchés pollueurs. Et à des scribouillards imbéciles qui ont approuvé pendant des décennies l'énergie nucléaire sans lever le petit doigt.

   On vit une époque formidable.






Tous les sites de cet espace sont sans publicité, sans cookies, sans Twitter, sans Facebook, et assimilés depuis 1998.
Ils ne font appel à aucun artifice pour être référencés en tête par les moteurs de recherche. Si vous les avez aimés signalez-les à vos amis.




Site non commercial créé en 1999.
Dernière mise à jour : 2019. © Hans Fraehring
Responsable légal : Hans Fraehring

051219221019