Selon le Bureau International du Travail et d'autres organismes du même ordre, l'ouvrier français est plus productif que l'ouvrier allemand. Contrairement à ce que l'on pense communément il coûte, toutes charges comprises, moins cher que l'ouvrier allemand. Son nombre réel d'heures de travail annuelles est supérieur à celui de son homologue allemand. L'âge réel (qui n'est pas l'âge légal) de départ à la retraite est sensiblement le même dans le deux pays. Pourtant, alors que l'excédant commercial allemand est tellement énorme qu'il commence à poser problème (au point que le grand magazine Der Spiegel a consacré récemment sa page de titre au sujet), le déficit commercial français est lui abyssal. Cherchez l'erreur !

   Voici des exemples pour mettre sur la voie d'une explication. Je suis propriétaire d'un vieux Renault Kangoo de 1999. Depuis 1999 son hayon latéral grince horriblement, et après de nombreuses tentatives vaines j'ai renoncé à le faire réparer. Mon Kangoo sort de l'usine de Valenciennes, Valenciennes où se trouve aussi une usine Toyota fabriquant des voitures réputée parmi les plus fiables du monde. Y aurait-il des ouvriers valenciennois nuls comme des mouches et des ouvriers valenciennois surdoués – ou tout simplement de très mauvais cadres chez Renault et de très bon cadres chez Toyota ? Deuxième exemple. Il y a quelques temps un de mes amis cadre technique dans une très grande entreprise française à vocation de service public prend sa retraite. Avec son supérieur, directeur régional, il interviewe des candidats à sa succession et quand le directeur porte son choix sur l'un d'eux mon ami objecte textuellement : «Pourquoi tu prends celui-là ? C'est le plus con !». Et le directeur répond tout aussi textuellement : «Justement, celui-là ne me fera pas chier». Troisième exemple (après j'arrête) : à la suite d'un cancer du pancréas je suis insulinodépendant et à ce titre je dois utiliser quodiennement des crayons-seringues injecteurs d'insuline. Ceux pour injection d'insuline à action lente sont équipés d'un bouton d'injection qui parfois il marche normalement parfois il faut appuyer dessus plus ou moins fort et plutôt plus que moins, et j'ai été jusqu'à devoir utiliser une pince monseigneur pour démonter la pointe jetable d'injection après usage. Ils sont de marque Sanofi (France). Les crayons pour insuline à action rapide, d'aspect quasi identique, fonctionnent toute-à-fait normalement. Ils sont de marque Novo Nordisk (Dane­mark).

   Mon explication du déficit commercial abyssal français est lapidaire : un trop grand nombre d'entreprises françaises produisent de la merde et la merde ne se vend pas à l'étranger. Les économistes, politiciens et journalistes nationaux, aveuglés par leur chauvinisme congénital, trouvent un tas de bonnes excuses plus ou moins farfelues, la plus répandue étant qu'il faut diminuer les charges sociales pour rendre nos produits plus compétitifs à l'international, alors que c'est le nombre de cadres incompétents mais sûrs d'eux qu'il faudrait diminuer. Et qu'il faudrait restaurer l'esprit maison, source de qualité (et encore présent dans la plupart des PME françaises malheureusement moins encouragées, soutenues et aidées que leurs homologues allemandes et par conséquent beaucoup moins nombreuses), esprit maison qui passe obligatoirement par le respect des travailleurs productifs.

   Après les très mauvaises expériences que j'ai faites avec certains produits français mais aussi certains étrangers vendus en France ou sur des sites internet français (Cdiscount...), j'ai décidé de créer ce site pour votre information : il donne des descriptions détaillées de ces expériences désastreuses pour que vous n'ayez pas vous aussi à les faire. Il est évident que je n'achète plus, sauf cas de force majeure, les produits ou services de ces marques malgré pour certaines des décennies de fidélité – et même si d'autres produits de ces marques semblent de qualité : la confiance n'y est plus. Vous, vous faites bien sûr ce que vous voulez : ce site n'est pas un appel aux boycotts...

   Le mot merde revient assez souvent dans ce site. Ce n'est pas parce que j'ai régressé au stade anal mais parce que, malheureusement, il n'y a pas d'autre mot pour qualifier certains produits et enseignes cités.
Cliquez sur un bouton
pour aller à la page concernée



AIR MÉDITERRANÉE  ( Sécurité ? Vous avez dit sécurité ? )    Mise en fail­li­te en 2016

CASINO ( voir CDISCOUNT )

CDISCOUNT  ( Du pas cher qui vaut pas son prix ) Page en construction

CORSAIR  ( voir NOUVELLES FRON­TIÈ­RES )

FRAM  ( Voyage au bout du risque )

GÉMO  ( Aller pisser avec un tournevis ) Page en construc­tion

LIDL  SILVERCREST : ne coupez pas ! )

MICHELIN  ( La carte et le territoire ! )

NOUVELLES FRONTIÈRES  ( S'en fout la mort ! )

ORANGE  ( Fibre optique et foutage de gueu­le ! )

SIGMA-TAU  LEVOCARNIL : Soigner son can­cer avec une pince multiprise ) Page en construction

WIKO  ( Smartphone UFEEL LITE : l'attrape-nigauds ! )



CE SITE EST EN COURS DE CONSTRUCTION
ET S'ENRICHIRA PROGRESSIVEMENT DE
NOMBREUSES AUTRES MARQUES


Pour raison de santé de l'auteur de ce site
cette construction sera peut-être très lente.





Tous les sites de cet espace sont sans publicité, sans cookies, sans Twitter, sans Facebook, et assimilés depuis 1998.

Ils ne font appel à aucun artifice pour être référencés en tête par les moteurs de recherche. Si vous les avez aimés signalez-les à vos amis.






Site non commercial créé en 2016.
Dernière mise à jour : 2019. © Hans Fraehring
Responsable légal : Hans Fraehring.