L'AMOUR DU MONDE

Charles-Ferdinand RAMUZ – 1925

   Il faut dire que nous sommes ici une petite ville de quatre ou cinq mille habitants, pas plus, et qui s'était toujours tenue en dehors de la circulation.

   Nous sommes bien sur la ligne des grands rapides internationaux, mais ils passent sans s'arrêter.

   Nous avions avant tout le souci de nos aises, avec le goût de la tranquillité, peu de besoins ; et peut-être bien que, de tous les plaisirs de la vie, boire notre petit vin entre amis était encore celui qu'on prisait le plus ; alors on l'avait sous la main, — nous, vignerons, gens de petits métiers, gens de bureau, gens de boutique, mis sous un beau soleil devant une belle eau, quatre ou cinq mille, parmi nos vignes.

   On s'était toujours tenu dans un juste milieu, c'est-à-dire qu'on n'était ni trop riches, ni trop pauvres ; on se contentait de peu, pourvu que les enfants fussent en bonne santé, comme c'était généralement le cas, la femme d'humeur pas trop difficile, comme c'était aussi généralement le cas ; faisant à l'occasion un peu de politique, juste ce qu'il en fallait ; ayant d'ailleurs nos journaux, leurs nouvelles, le traintrain de la vie de chaque jour autour de nous, — de sorte que les choses qu'on voyait nous suffisaient.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

   Il prend une cartouche dans sa poche.

   Il porte de nouveau son regard tout autour de lui longuement, comme pour s'assurer qu'il ne se trompait pas, puis il a mis une cartouche dans la culasse de son arme.

   Il s'est assis.

   Il avait posé son arme à côté de lui ; et il était en train d'ôter son soulier quand il a entendu qu'on venait derrière lui, alors il a compris qu'il lui fallait faire vite.

   Et il a fait vite, mettant le bout du canon sous son menton, tandis qu'il allait chercher avec le gros orteil la gāchette...
Extrait de



© Librairie Plon, 1925




Les extraits reproduits sur Bonnes Feuilles le sont pour vous faire découvrir ou redécouvrir les œuvres concernées, que le créateur du site a aimées,
à l'exclusion de toute intention publicitaire ou commerciale d'aucune sorte.


Tous les sites de cet espace sont sans publicité, sans cookies, sans Twitter, sans Facebook, et assimilés depuis 1998.

Ils ne font appel à aucun artifice pour être référencés en tête par les moteurs de recherche. Si vous les avez aimés signalez-les à vos amis.






Site non commercial créé en 2013.
Dernière mise à jour : 2019. © ceux de l'ouvrage cité et Hans Fraehring
Responsable légal : Hans Fraehring.