DOM JUAN ou LE FESTIN DE PIERRE

MOLIÈRE – 1665

   SGANARELLE.  —  Je veux savoir un peu vos pensées à fond. Est-il possible que vous ne croyiez point du tout au Ciel ?

   DOM JUAN.  —  Laissons cela.

   SGANARELLE.  —  C'est-à-dire que non. Et à l'Enfer ?

   DOM JUAN.  —  Eh !

   SGANARELLE.  —  Tout de même. Et au diable, s'il vous plaît ?

   DOM JUAN.  —  Oui, oui.

   SGANARELLE.  —  Aussi peu. Ne croyez-vous point l'autre vie ?

   DOM JUAN.  —  Ah ! ah ! ah !

   SGANARELLE.  —  Voilà un homme que j'aurai bien de la peine à convertir. Et dites-moi un peu, encore faut-il croire quelque chose dans le monde : qu'est-ce donc que vous croyez ?

   DOM JUAN.  —  Ce que je crois ?

   SGANARELLE.  —  Oui.

   DOM JUAN.  —  Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit.
Extrait de



NOUVEAUX CLASSIQUES LAROUSSE




Les extraits reproduits sur Bonnes Feuilles le sont pour vous faire découvrir ou redécouvrir les œuvres concernées, que le créateur du site a aimées,
à l'exclusion de toute intention publicitaire ou commerciale d'aucune sorte.


Tous les sites de cet espace sont sans publicité, sans cookies, sans Twitter, sans Facebook, et assimilés depuis 1998.

Ils ne font appel à aucun artifice pour être référencés en tête par les moteurs de recherche. Si vous les avez aimés signalez-les à vos amis.






Site non commercial créé en 2013.
Dernière mise à jour : 2019. © ceux de l'ouvrage cité et Hans Fraehring
Responsable légal : Hans Fraehring.