19 mai 2008.

  Au moment de sa création le mouvement
BussetAutrement avait l'intention de se constituer en association avec pour seul but de rendre publiques des informations municipales que les élus de Busset ne distribuaient qu'au compte-gouttes et en général avec une remarquable langue de bois.

  L'ampleur inattendue du succès de ce site www.busset.info et la pression de nombre de nos concitoyens nous a amenés à nous constituer en liste électorale.

  Aujourd'hui nous faisons le constat suivant :

  Ce site internet reçoit tous les mois bien plus de visiteurs qu'il n'y a d'électeurs inscrits à Busset. Néanmoins aucune opposition populaire à la politique de la municipalité en place et en particulier à son plan d'aménagement du bourg ne s'est déclarée. On peut donc considérer que ce projet d'aménagement est lancé et dès lors irréversible.

  Selon nous ce projet plombera définitivement les finances et donc le développement de la commune. Nous comptons dans nos rangs plusieurs gestionnaires pouvant justifier d'une expérience au plus haut niveau aussi bien dans les secteurs privés que publics, certains même à l'étranger, mais aucun ne se sent capable de reprendre un héritage municipal compromis par un tel projet.

  Dans ces conditions nous refusons de tenter de venir aux affaires et laissons à notre instituteur retraité le soin de gérer, avec le talent et l'expérience qu'il croit avoir, l'avenir de la commune.

Une majorité d'animateurs de BussetAutrement sont ce qu'on appelle ici des ''étrangers au canton", c'est-à-dire des bussétois de fraîche date (semble considéré comme bussétois de fraîche date tout immigré venu à Busset depuis moins de vingt ans). Ces étrangers au canton ont en commun qu'ils ont choisi Busset parce que de par sa situation géographique et les cadeaux dont l'a doté la nature ce village est un des plus beaux de la région et devrait être promis à un avenir exceptionnel. Au début ils y ont cru et l'ont aimé, mais plus ou moins vite ils ont déchanté et, ayant aimé, se sont sentis un peu cocus. Ceux qui sont propriétaires cherchent pour la plupart à vendre avant que les cours de l'immobilier bussétois ne dégringolent, ceux qui comme notre vieux singe ne sont que locataires cherche un confort équivalent ailleurs. C'est que heureusement les villages sympathiques et bien gérés ne manquent pas, et il n'est pas même besoin d'aller trop loin pour en trouver.

  Les bussétois de souche de BussetAutrement auraient quant à eux préféré continuer le combat, mais ils sont trop peu nombreux : n'oublions pas que près de 60 % des incrits ont voté pour l'équipe en place, et que à peine 15 % des votants se sont prononcés contre cette équipe. Les bussétois ont voulu un aurambout, eh bien qu'ils le gardent !

  Cet éditorial sera donc probablement le dernier et restera alors sur cette page pendant au moins 10 ans, puisque ce site restera en ligne au moins 10 ans : les bussétois de 2018 pourront vérifier sur pièces comment ils en sont arrivés là et pourquoi ils auront à payer pendant 15 ans encore les dettes aurembesques.

  Pour cela aussi nous continuerons à alimenter les rubriques ACTUALITÉ et PROPOS D'UN VIEUX SINGE. Les dirigeants bussétois auront doté la commune d'une école surdimensionnée et d'un aménagement du bourg sans intérêt qui coûteront très cher aux citoyens. Nous lui construisons ici un Musée de la Langue de Bois qui ne coûtera rien à personne et rappellera aux ''immigrés'' potentiels que Busset, ce n'est pas seulement de belles balades et des panoramas magnifiques, mais que c'est aussi les bussétois. On étaient tous prêts à vous aimer beaucoup, mais fallait pas nous faire cocus, nous autres ''étrangers au canton''...

Éditorial du 23 avril 2008

  C'est une première victoire : sous la pression de BussetAutrement la municipalité de Busset s'est décidée à mettre en ligne, en catastrophe si on en juge par la qualité, son propre site d'information.

  Il y a beaucoup à dire sur ce site municipal ''officiel'', et évidemment nous le dirons (en commençant ici même), mais nous saluons ce premier progrès et vous invitons à visiter ce site à son adresse http://pagesperso-orange.fr/mairie.busset. pour y accéder et comprendre pourquoi notre site à nous est peut être ''non officiel'' mais certainement d'utilité publique...

  Si vous visitez le site ''officiel'', vous pouvez faire une expérience intéressante, comme celle que nous avons faite. Prenez sur le site municipal un ensemble de données qui jusqu'ici n'étaient pas publiques, par exemple le tableau chiffrant le projet d'aménagement du bourg :



  Sur ce tableau, choisissez une ligne au hasard, par exemple ''Rue du Château :pigeonnier-salle des fêtes  | 682 550'' (il s'agit bien entendu d'euros) ou bien n'importe quelle autre ligne.

  Choisissez ensuite un élu au hasard, à l'exception du tiercé gagnant (et encore faudrait-il peut-être parler plutôt de couplé, voire de gagnant...) Aurambout-Jacquier-Mestre et demandez-lui à quels travaux correspondent en pratique et exactement ces 682.550 €.

  Si comme nous vous n'obtenez qu'un silence gêné, passez à un autre élu (le tiercé / couplé ci-dessus mis à part).

  Et quand vous aurez obtenu un certain nombre de silences génés, ne vous demandez pas à quoi servent vos conseillers municipaux mais venez trouver la réponse sur le site ''officiel'' de la mairie de Busset :


Délégations du maire : le Conseil municipal donne pouvoir au maire d’intenter au nom de la commune les actions en justice ou de défendre la commune dans les actions intentées contre elle; de procéder à la réalisation des emprunts destinés au financement des investissements prévus par le budget; de passer les contrats d’assurance, de créer les régies comptables nécessaires au fonctionnement des services municipaux, de prononcer des concessions dans le cimetière, de fixer les reprises d’alignement en application d’un document d’urbanisme.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Délégations attribuées au maire pour toute la durée du mandat

      Pour des raisons de rapidité et d'efficacité (le Conseil Municipal n'étant tenu de se réunir qu'au moins une fois par trimestre) ainsi que pour des motifs de bonne administration (ne pas alourdir inutilement les débats du Conseil Municipal avec des points relevant de la gestion quotidienne de la commune), le Conseil Municipal décide de déléguer au maire un certain nombre de ses pouvoirs.

1) Procéder, dans les limites fixées par le conseil municipal, à la réalisation des emprunts destinés au financement des investissements prévus par le budget et passer à cet effet les actes nécessaires;

2) Prendre toute décision concernant la préparation, la passation, l'exécution et le règlement des marchés de travaux, de fournitures et de services qui peuvent être passés en la forme négociée en raison de leur montant, lorsque les crédits sont prévus au budget;

3) Passer les contrats d'assurance;

4) Créer les régies comptables (de dépenses ou de recettes) nécessaires au fonctionnement des services municipaux;

5) Prononcer la délivrance et la reprise des concessions dans les cimetières.

6) Accepter les dons et legs qui ne sont grevés ni de conditions ni de charges.

7) Fixer les reprises d'alignement en application d'un document d'urbanisme.

8) Intenter au nom de la commune les actions en justice ou défendre la commune dans les actions intentées contre elle.

9) Exercer, au nom de la commune, les droits de préemption définis par le Code de l'urbanisme, que la commune en soit titulaire ou délégataire, déléguer l'exercice de ces droits àl'occasion de l'aliénation d'un bien selon les dispositions prévues au premier alinéa de l'article L 213-3 de ce même Code dans les conditions que fixe le conseil municipal.


Éditorial du 20 mars 2008

  À l'origine, il y a une quinzaine de jours, BussetAutrement devait être une association type loi 1901 avec pour objectifs de permettre à tous les citoyens de Busset d'avoir accès de façon simple et complète à toutes les informations concernant la gestion de leur commune : dépenses et recettes détaillées passées, budgets prévisionnels clairs (recettes et dépenses à venir), description claire et chiffrage précis des projets municipaux.

  En effet, ces dernières années de telles informations n'étaient souvent pas accessibles facilement, voire indisponibles, parfois même cachées sous un verbiage sans signification ou des mensonges par omission – on en trouvera des exemples dans ce site. La réalisation de la nouvelle école, le projet d'aménagement du bourg ou celui de construction d'éoliennes sur le territoire de la commune sont des illustrations de cette incontestable absence d'information et de concertation: on met le citoyen devant le fait accompli quand il est trop tard pour discuter de l'utilité d'un
  projet et, s'il y a lieu, des manières de le réaliser. BussetAutrement et son présent site internet voulaient simplement vous donner les moyens de faire pression pour que vous puissiez discuter, décider et contrôler la gestion de votre commune.

  Deux faits, entre autres, nous amènent à modifer la structure que nous avions prévue pour notre mouvement :

  D'une part notre initiative a rencontré un succès que nous n'avions pas envisagé. Ainsi ce site internet a reçu plus de 400 visites dans les dix jours qui ont suivi sa création, et nous recevons de nombreux encouragements qui montrent que notre action répond à un besoin réel d'une partie de la population de Busset.

  D'autre part, si les encouragements sont nombreux, il sont très souvent accompagnés de la même critique : vous avez des choses à dire et vous les dites, bien, mais pourquoi vous contentez-vous de paroles, pourquoi par exemple n'avez-vous pas présenté une liste au dernières élections municipales ?

  Un peu contre notre gré nous avons donc franchi le pas : BussetAutrement ne sera pas une association, mais bien un mouvement de politique locale qui présentera des candidats aux prochaines échéances électorales municipales qu'elles soient partielles ou générales.

  Nos objectifs immédiats restent les mêmes : vous donner les moyens de faire pression pour que vous puissiez être informés, discuter, décider et contrôler la gestion de votre commune. À terme, minoritaires au conseil municipal, nous serons étant dans le sérail mieux placés pour vous donner ces moyens. Majoritaires nous ferons un bilan rigoureux et complet de l'état réel de la commune avant de faire avec vous les choix d'avenir encore possible, car il ne faut pas réver, tout n'est plus réalisable. Nous avons un équipe compétente de gens expérimentés en gestion, ayant la capacité et la volonté de traiter les dossiers et projets de manière rigoureuse et transparente. Une équipe qui a aussi la volonté de former des concitoyens plus jeunes, c'est-à-dire encore un peu moins expérimentés, pour lui succéder un jour avec la même rigueur.

  C'est notre profession de foi à nous, gens de BussetAutrement et cet engagement restera en ligne sur ce site aussi longtemps que celui-ci existera.




Tous les sites de cet espace sont sans publicité, sans cookies, sans Twitter, sans Facebook, et assimilés depuis 1998.

Ils ne font appel à aucun artifice pour être référencés en tête par les moteurs de recherche. Si vous les avez aimés signalez-les à vos amis.






Site non commercial d'information et d'actions citoyennes créé en 2008.
Dernière mise à jour du contenu : 2008 sauf page d'accueil et de présentation
© Hans Fraehring et pour son involontaire mais savoureuse contribution Michel Aurambout
Hans Fraehring, responsable légal de ce site, a été condamné en tant que tel en 2008 sur plainte de Michel Aurambout, alors maire de Busset et (alors) membre de la majorité de gauche de la communauté de communes Vichy Val d'Allier (voir page d'accueil)